accueil

 

Guide des bonnes pratiques commerciales

pour un éditeur de logiciels

 

 

Ayant acquis une solide expérience de la fonction commerciale chez divers éditeurs de logiciels, je me suis aperçu que certaines pratiques (bonnes ou mauvaises) se retrouvaient régulièrement et qu’il était donc intéressant de les partager de façon plus large.

Le plus remarquable est que l’on peut retrouver les mêmes phénomènes de stratégie, d’organisation ou de démarche commerciale presque à l’identique et ce, quelle que soit la taille de l’éditeur.

 

Il est souvent de bon ton d’expliquer que les problématiques sont autrement plus complexes à résoudre au sein de grandes organisations que dans une start-up. Et pourtant ce n’est pas tout à fait ce que j’ai constaté. Certes les biais peuvent varier quelque peu selon la taille de la structure, mais en réalité les problématiques sont très similaires. Elles sont simplement abordées à des étapes différentes, et donc avec un degré de visibilité tout autre. Mais une bonne pratique dans une start-up aura toutes les chances de grandir avec la structure et restera une bonne pratique dans un grand groupe.

 

Je vous propose donc de découvrir certaines bonnes pratiques, en espérant que cela vous donne envie d’aller de l’avant et pourquoi pas de passer à la pratique !

 

 

 

Les bonnes pratiques par domaine

 

 

Au fait, n’hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos commentaires. Il est toujours intéressant d’échanger nos points de vue.